Togo : les immenses atouts du port autonome de Lomé

0
417

Par René DOKOU, le 15 Novembre 2023

(IMPARTIAL ACTU)- L’infrastructure portuaire est tellement imposante que l’économie nationale repose sur elle. Le port autonome est la concrétisation du rêve togolais d’être une plaque tournante en Afrique. Il dispose de plusieurs avantages qui font de lui une plateforme logistique très sollicitée pour le transport, le tri, l’expédition et la distribution de marchandises.

En août 2023, le port a acquis un nouveau remorqueur. Il est destiné au renforcement des capacités de remorquage de Lomé Container Terminal (LCT), en particulier les méga-navires.

Particularités

Difficile de trouver mieux que le port de Lomé qui bénéficie d’un statut de port franc. Grâce à cela, la manutention et le transfert des marchandises sur place s’effectuent avec une célérité.

L’administration du PAL compte à ce jour environ 1 400 agents permanents et 3 500 dockers professionnels, occasionnels et journaliers. L’ensemble des structures qui opèrent sur la chaîne logistique portuaire emploient une dizaine de milliers de personnes, selon les autorités.

Étendue sur plus de 900 hectares, la plateforme renferme des infrastructures qui favorisent les affaires. Elle est capable d’accueillir des navires à fort tirant d’eau. Il s’agit d’un port en eau profonde naturelle qui mesure 16,6 m de profondeur sur la côte ouest-africaine.

Une position concurrentielle renforcée
Le port de Lomé est opérationnel depuis 1968. Ses autres atouts demeurent son positionnement stratégique qui donne un accès direct aux pays de l’Hinterland.

À partir du PAL, on peut rejoindre les grands ports européens en 7 jours en moyenne, les États-Unis d’Amérique en 13 jours en liaisons directes et la Chine en 29 jours. Plus au nord de la capitale, la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) décongestionne le port de Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici