Souveraineté alimentaire : l’agropole de Kara joue sa partition

0
280

Par René DOKOU, le 1er Décembre 2023

(IMPARTIAL ACTU)- La souveraineté alimentaire fait référence à la capacité d’un pays à définir et mettre en œuvre ses politiques agricoles et alimentaires de façon autonome, en prenant en compte ses besoins spécifiques et ses atouts.

Elle va de la production à la transformation, en passant par la distribution, la consommation et la gestion des ressources naturelles.

Elle participe à la lutte contre la dépendance vis-à-vis des marchés mondiaux. C’est un pôle de croissance qui accélère la création d’emplois et de richesse.

Lancée en 2018 comme la première de 10 agropoles que les pouvoirs publics veulent installer d’ici à 2030, l’agropole de Kara met en valeur les Zones d’aménagement agricoles planifiées (Zaap), favorise la construction des infrastructures d’appui au secteur agricole.

Elle renforce la productivité et les capacités des acteurs à la base. En 5 ans, les acteurs du site ont eu droit à un appui en intrants agricoles estimé à un demi-milliard de francs CFA au profit de 259 organisations paysannes et 49 Zaap, avec 5 048 producteurs dont 1 023 femmes.

Un envol agricole

Le joyau de Kara prévoit la création des Centres d’agrégation des producteurs agricoles (CTA). En avril 2023, 7 sur 11 CTA étaient en cours de construction dans la région.

Ils offriront des services financiers et non financiers de base aux agriculteurs et aux autres acteurs des chaînes de valeurs agro-industrielles. Dans les Zaap, plusieurs matériels et équipements modernes sont utilisés. La mise en place de l’agropole pilote de Kara participe à l’atteinte de la souveraineté alimentaire, c’est sûr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here