Sinistres liés à l’harmattan : vigilance et surveillance permanentes

0
120

Par René DOKOU, le 30 Novembre 2023

(IMPARTIAL ACTU) – Au Togo, la période d’harmattan traditionnellement liée à la saison sèche, s’apprête à faire son retour dans plusieurs régions du pays. Si elle se caractérise par des vents forts et secs, elle donne également lieu à la propagation de feux de végétation, ainsi que des incendies, attisés notamment par les pratiques agricoles de mise à feu pour débroussailler les parcelles.

Dans un message, le mardi 28 novembre dernier, le ministre de la sécurité et de la protection civile a invité « tous les acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des risques de catastrophes à une surveillance permanente, en vue d’alerter en temps opportun, les populations exposées ».

Quant à ces dernières, il est attendu d’elles, « une vigilance collective et un sens de responsabilité ».

Pour rappel, l’harmattan intervient généralement au Togo de décembre à mars, suivant les régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here