Opération Togo Propre : Les militants “UNIR” toujours Écologistes.

0
735

Par la Rédaction le 02 Août 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- C’est munis de balais ou de houes, qu’ils sont partis à l’assaut des ordures qui jonchent les différents quartiers de la capitale (Lomé) et de certaines villes du pays, samedi 1er août 2020. Eux, ce sont les militants du parti Union pour la République (UNIR). Ces derniers ont redonné un coup d’éclat aux différentes localités insalubres de la capitale et de plusieurs villes, dans le cadre de l’opération “Togo Propre” qui se déroule le premier samedi de chaque mois.

Ainsi, d’Amoutievé en passant par Gakpoto, Cerfer, Agoé, Adéticopé, Doumasséssé, Legbassito et Vakposito pour ne citer que ces quartier de Lomé, l’opération s’est également déroulée dans certaines préfectures du Togo comme l’Ogou, Mô, Atitogon..etc.).

En initiant une opération d’une telle envergure qui a épousé l’adhésion des concitoyens en général, les pouvoirs publics du pays visent à permettre aux citoyens de profiter de cette journée pour mener des actions de salubrité tout en prônant le vivre ensemble et surtout la paix qui règne toujours chez eux.

C’est donc très nombreux, que les citoyens et des militants du parti UNIR, sont sortis dans plusieurs endroits de la capitale pour effectivement contribuer à l’œuvre de la salubrité publique.

En fait l’environnement est le premier ami de l’homme sur terre. C’est sans doute l’une des raisons qui ont fait naître l’expression « un corps sain dans un environnement sain ».

La protection du cadre de vie social incombe aux pouvoirs publics mais aussi à chaque citoyen, voilà une raison fondamentale qui sous-tend cette initiative.

Le Chef de l’État Faure Gnassingbé, soucieux des conditions de vie peu convenables des ménages (en milieu rural ou urbain), de l’urbanisation galopante et le manque de civisme (dans certains cas) accroissent le taux d’insalubrité publique, qui nuisent à la santé populaire et qui constituent un danger pour les générations futures, a donné des instructions fermes pour la mise en oeuvre d’un projet devant tenir compte de ce volet.

C’est pourquoi en novembre 2014, le pays a initié une opération appelée « engagement communautaire pour la salubrité publique » ou encore « samedi propre ».

L’engagement communautaire pour la salubrité publique, dont les militants UNIR ont fait preuve ce samedi, est une opération d’envergure nationale qui promeut les valeurs civiques et la participation des citoyens à l’assainissement de leur cadre de vie.

Ainsi chaque premier samedi du mois, tout togolais quelque soit son appartenance politique ou religieuse se doit de participer à cette opération, qui n’a que pour objectif d’assainir nos villes.

René DOKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici