Nationale N°5 : Bientôt le démarrage des travaux de réhabilitation par EBOMAF

0
1374

Par Impartial Actu le 17 Juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Les ministres de l’économie et des finances Sani Yaya, des infrastructures et transports Mme ZouréhatouTchakondo-Kassah-Traoré, accompagnés d’une forte délégation interministérielle, ont effectué mercredi 17 juin, en présence du PDG du groupe EBOMAF, Bokoungou Mahamadou, une visite de chantier. La visite s’inscrit dans le cadre de l’exécution des travaux de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé et la voirie de Kpalimé.

La visite de chantier a été effectuée en mode commando et a permis aux autorités togolaises de constater l’effectivité du déploiement des équipements du géant des BTP de l’Afrique de l’ouest (EBOMAF), qui sont déjà sur place.

Très bientôt, les travaux proprement dits vont démarrer. Raison de plus pour les autorités, de visiter certains Sites (Atikoumé Adidogomé) concernés par les travaux de réhabilitation et servant de bases pour l’entreprise EBOMAF.

Déjà certains travaux en l’occurrence le dessouchage des arbres et autres petits travaux sont prémonitoires au démarrage effectif des travaux, qui n’auront lieu qu’après le lancement officiel par le Chef de l’État Faure Gnassingbé.

En ce qui concerne la mise en œuvre des travaux de réhabilitation, ils vont consister en la construction et la mise en 2X3 voies du tronçon Todman-Zanguera (sud-ouest de Lomé) long de 15 km. Ils comprennent en outre, l’aménagement en 2X2 voies du tronçon Zanguera – Noepé (8 km) et la réalisation d’une chaussée de 2 voies entre Noépé et Kpalimé sur une distance de 91 km.

La construction des bassins de rétention d’eau de Todman, de Segbé et d’Adidogomé, est également inclut dans le contrat qui lie l’État togolais à l’entreprise EBOMAF. Aussi, EBOMAF va assurer l’aménagement des voiries et réseaux divers (VRD) de la ville de Kpalimé.

L’effectivité des travaux va naturellement asséner le déplacement des usagers de la nationale N°5. Mais c’est pour une bonne cause. Dans ce sens, la ministre des Infrastructures et des Transports, invite la population à faire diligence au respect des mesures de sécurité et de signalisation qui seront mises en place sur le chantier.

L’entreprise EBOMAF, faut-il le rappeler a réalisé avec brio les chantiers des boulevards du 13-Janvier et Agoè-BKS-Limousine-Adidogomé entre 2011 et 2013 dans la ville de Lomé, EBOMAF s’est envolée pour la zone septentrionale du pays où elle a réalisé plusieurs travaux dont d’autres actuellement en cours d’exécution.

Il s’agit du chantier des routes Tandjouaré-Kanté (130 Km) et Borgou-Mandouri (45 Km), celui de Mandouri-Frontière du Bénin (07,5 Km) avec un pont de cent quatre-vingt (180) mètres linéaires sur le fleuve l’Oti et celui du Carrefour Pya-Sarakawa-Kanté (65 Km) avec un pont de cent (100) mètres linéaires. À noter également que, outre le Togo, EBOMAF est sollicité dans plusieurs pays pour son expertise en infrastructures sur le continent africain.

Rene Gouverneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here