Marche du 13 avril 2019: Atchadam maintient sa position malgré les menaces.

0
928

 

Publié le 10 Avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Tikpi ATCHADAM n’a aucune intention de reculer face aux réactions menaçantes qui entourent la marche du 13 avril prochain que son parti le PNP organise, dans plusieurs localités du pays. Comme d’habitude, l’homme a depuis son lieu de cachette envoyé un message audio, dans lequel il lance un vibrant appel aux militants et sympathisants de son parti et surtout à tout le peuple togolais à sortir massivement pour faire aboutir l’opération Dzitri-Bonsafo le samedi prochain.

Selon ATCHADAM si Faure est toujours président le peuple togolais a sa part de responsabilité
“Si cette situation perdure, c’est parce que le peuple togolais le veut ainsi”, a-t’il lancé.

L’attitude de Faure, poursuit-il, “son rapport au pouvoir et son désir de s’éterniser au pouvoir, pendant qu’il prépare un petit-frère ou une petite-sœur, constitue une insulte grave et un affront à la mémoire de ceux qui se sont battus pour l’indépendance de notre pays, aux fonctionnaires, aux paysans, aux étudiants et aux élèves, aux professeurs et enseignants, aux magistrats, aux avocats, aux commerçants et aux transporteurs, aux femmes, aux jeunes, à la chefferie traditionnelle, à la police nationale, à la gendarmerie nationale, à l’armée, une insulte et un affront à notre moi collectif “.

Pour le leader du PNP, le pouvoir de Lomé cherche à se décentraliser afin de pouvoir cerner le pays de la base au sommet, des pieds à la tête.
Sous une dictature, le devoir de tout démocrate est de lutter pour que le pouvoir revienne au peuple spolié. Il est vain à un démocrate de vouloir accéder au pouvoir tant que le peuple ne l’a pas encore. Il serait absurde de demander au peuple de donner ce qu’il n’a pas” a-t-il laissé entendre.

L’acteur principal du soulèvement populaire du 19 Août 2017 s’est également adressé aux forces de défense et de sécurité
“le peuple en lutte attend de vous la neutralité et le professionnalisme qui caractérise toute armée républicaine “.

Par ailleurs Payadowa Boukpéssi ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales dans un courrier indique que le PNP ne peut manifesté que dans trois localités sur le dix demandé.

Desire Kossi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici