Lutte contre le paludisme : quelle est la situation au Togo ?

0
333

Par René DOKOU, le 02 Novembre 2023

(IMPARTIAL ACTU) – Le paludisme, maladie potentiellement mortelle transmise à l’être humain par les piqûres des moustiques anophèles femelles, fait ravage. Et pourtant, c’est une maladie évitable et qu’on peut guérir. Que ce soit la prévention ou le traitement, le Togo a mis en place des plans d’actions qui lui permettent d’éviter le pire.

Concernant la prévalence de la maladie, l’OMS indique dans un rapport qu’en 2021, près de la moitié de la population mondiale était exposée au risque de paludisme.
On estimait alors à 247 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde et à 619 000 le nombre de décès imputables à la maladie.

L’Organisation mondiale de la santé ajoute que 95 % des cas de paludisme et 96 % des décès dus à la maladie ont été enregistrés dans la région africaine. Plus encore, les enfants de moins de 05 ans représentaient 80 % environ des décès dus au paludisme sur le même continent.

La situation au Togo

Elle est moins alarmante grâce aux mécanismes gouvernementaux qui sont en œuvre pour barrer la route à la maladie. Par exemple, la prévalence parasitaire chez les enfants de moins de 05 ans est passée de 36,2 % en 2014 à 35,5 % en 2020.
Les officiels établissent aussi que la mortalité liée au paludisme a baissé de 17 pour 100 000 habitants en 2019 à 11 pour 100 000 en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici