Informations erronées : France 24 dispose d’une semaine pour rectifier le tir

0
193

Par René DOKOU, le 28 Juin 2024

(IMPARTIAL ACTU) – La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a adressé jeudi 27 juin, une mise en demeure à la chaîne de télévision française France 24, pour “traitement inéquitable de l’information et diffusion de fausses nouvelles”.

Cette mise en demeure, “la dernière” selon le régulateur, est intervenue après une plainte du directeur général du Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio (CHU-SO) de Lomé.

En cause, la diffusion le mardi 25 juin dernier dans l’édition du ‘Journal Afrique’ de la chaîne, d’un reportage tourné dans les locaux de la maternité du centre hospitalier.

Concrètement, il est reproché au média la non-obtention d’une autorisation de tournage, la publication de faits “matériellement faux et non-avérés”, ainsi que l’absence d’une confrontation avec l’administration du CHU, au mépris des règles d’éthique et de déontologie journalistiques.

En outre, la HAAC a déploré une série de manquements, liés notamment aux correspondants ou envoyés spéciaux de la chaîne de télévision, ainsi qu’à leurs antécédents au Togo.

“Ces inexactitudes répétées dans vos reportages ne sont pas seulement préjudiciables à l’image du CHU-SO et du Togo, mais violent également les principes fondamentaux du journalisme”, a souligné le Président de la Haute autorité, Pitalounani Télou dans la note adressée à la directrice générale de France 24, avant de prévenir que l’institution se verrait “contrainte d’envisager des mesures appropriées, y compris la suspension du droit de diffusion sur le territoire national”, si de tels agissements se répétaient.

En outre, une demande de correction du reportage a été effectuée, et une réponse formelle sous 7 jours attendue.

Pour rappel, en mai dernier, la HAAC avait également mis en demeure un autre média français, la RFI, pour les mêmes motifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici