Dialogue : Faure Gnassingbé désigné médiateur entre la CEDEAO et le Niger

0
53

Par René DOKOU, le 08 Juillet 2024

(IMPARTIAL ACTU) – Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, va servir de médiateur entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et les autorités de transition nigérienne.

La Conférence des chefs d’Etat de l’organisation, réunie dimanche 10 décembre à Abuja, a en effet décidé de mettre en place un Comité des Chefs d’État composé des dirigeants du Togo et de la Sierra Leone, ainsi que des représentants des dirigeants du Nigeria et du Bénin, « pour engager le dialogue avec le CNSP et les autres parties prenantes nigériennes ».

Les échanges, a annoncé la Conférence, devront aboutir à une feuille de route pour une transition de courte durée, des organes de transition, « et la création d’un mécanisme de suivi et évaluation de la transition, en vue du rétablissement rapide de l’ordre constitutionnel ».

Sur la base des résultats des discussions du Comité des Chefs d’État avec le CNSP, « la Conférence pourra envisager un assouplissement progressif des sanctions imposées au Niger », sont en outre convenus les dirigeants de la sous-région.

Le Togo, attaché à une approche pacifique de résolution des difficultés, avait déjà été sollicité il y a quelques semaines par les autorités transitoires nigériennes, dans le cadre de ses efforts de dialogue avec la communauté internationale.

Vendredi 09 décembre dernier, le président du Conseil nigérien pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), le Général Abdourahamane Tiani avait effectué une visite de travail à Lomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici