AGLAMEY Victor fondateur de Vic INTELLIGENTSIA victime de sa générosité de trop ?

0
1472

Par la Rédaction le 17 Octobre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Il y’a quelques jours nous lisions sur les réseaux sociaux un certain nombre d’informations concernant cette école prestigieuse VIC INTELLIGENTSIA et qui fait la fierté de ses pathéons d’école que regorge notre pays. Située à AVEPOZO dont le fondateur est VICTOR AGLAMEY comme c’est de lui qu’il s’agit est la cible de quelques groupuscule d’enseignants à la tête se trouvait un certain DJONDO.

Le journaliste est celui là qui cherche à comprendre le faits avant tout commentaire nous nous sommes déplacés ce matin tôt vers le fondateur de cet établissement qui en dehors de cet établissement est directeur de VIC TRANS; VIC IMPORT . Alors nous tenons à relater les faits comme il nous l’a expliqué et loin de tout commentaire nous laisserons le soin à l’opinion de faire ses analyses et commentaires. Les auteurs de cette publication accusent cet ancien directeur de VIC TRANS de plusieurs choses entre autre son caractère dictatorial ; le renvoie de 18 enseignants ; le non payement d’un certain nombre d’arrièré de salaire et le recrutement des membres de sa famille dans l’établissement.

L’école dont il est question est créé en 2002 par le sieur *AGLAMEY Victor* et d’entrée de jeu il faut dire que l’école n’a jamais compté aucune arrièré de salaire dans sa comptabilité envers un enseignant quelconque. Alors tout le problème est lié à la pandemie que le monde a connu. Au cours du confinement décrété par le gouvernement tous les établissements ont fermé leur porte et les enseignants de toute nature étaient restés chez eux. Le Directeur Fondateur de l’école soucieux des conditions dans lesquelles vivent les enseignants en général et en particulier ceux de son établissement a rapidement consulté le Directeur des études pour voir comment essayer d’accompagner ses siens en ce temp crucial où les parents ne payent plus et la trésorerie aussi souffrante. D’un commun accord ils ont décidé de faire quelque chose. le DE a convoqué une réunion sur fin Avril. Il faut le rappeler le confinement a commencé en MARS. Au cours de la réunion le fondateur qui se trouve encore le Directeur a tenu présenter la situation difficile dans laquelle se trouve sa trésorerie. Après ce tableau sombre peint par M. AGLAMEY tous les enseignants ont reconnu le sérieux du problème a annoncé la bonne nouvelle laquelle il payera un demi salaire à tous. Une nouvelle que le corps enseignant n’attendait pas et notons que il l’a honoré en séance tenante. Tous les enseignants se sont tour à tour passés à la comptabilité et ils ont touché immédiatement. Tous contents ont remercié le Directeur et c’est bras dessous dessus ils se sont séparés. Toujours dans le prolongement du confinement fin Mai arrive. Que faire ? Le fondateur de VIC INTELLIGENTSIA Aglamey comme c’est de lui qu’il s’agit toujours ici a encore convoqué le corps enseignant qu’il considère d’ailleurs comme ses collaborateurs et a réédité le même exploit histoire que ses derniers se distinguent des autres enseignants qui ne perçoivent rien à ses temps là.
Bonne Nouvelle pour les chefs d’établissements l’état a décidé de la réouverture avec la prise des mesures barrières en juin. Vers le 15 juin le chef de l’établissement a sorti une note invitant tous les enseignants désireux de passer à une avance sur salaire sont priés de passer à la comptabilité. Tout est fait pour faire tenir et remédier à la situation de ses enseignants… C’était une ruée vers la comptabilité. J’en passe. le 25 juin demi salaire encore payé. Il faut le dire déjà à la date du 25 et au plus grand tard 27 tous les salaires sont payés à VIC INTELLIGENTSIA. À la grande surprise selon les dire du Directeur début juillet voilà un groupscule d’enseignants se présente pour exiger du DG de leur verser leur arrière de salaire ( le reste des salaires des mois précédents qu’ils appellent arriéré) chose à laquelle le Directeur prise de patience chers collègues patientez un peu histoire que les parents viennent honorer leur engagements et vous serez servis. Vers le courant du 10 juillet un courrier arrivé auprès du Directeur lui signifiant un préavis de grève. Le Directeur qui ne comprenait plus rien a toujours pris son mal en patience et s’est rendu à l’inspection du travail pour conseil et conduite à tenir puisque n’ayant jamais fait face à cette situation depuis 2002 la date à laquelle l’école a été créé. C’est à l’inspection que il sera informé que DJONDO justement sont passés ici ( inspection) leur Informant d’une grève mais comme il est là il profite de l’occasion pour le lui remettre et ce fût *ANATE Tondema* chef de l’inspection qui lui a Remis une invitation. De commun accord une invitation est remise à chaque partie de se présenter pour le règlement du différend. La délégation s’est rendue aussitôt dans les jours qui ont suivi à l’inspection et devant l’inspecteur tour à tour chaque entité
*Direction*: Aglamey , le Directeur financier et le conseil du DG
*Les grévistes* DJONDO, Gnamasse , Agognon a essayé d’exposé les faits. C’est là où l’inspecteur a débouté le groupuscule d’enseignants qui n’avait que pour objectif de salir l’image du DG et de l’établissement et l’inspecteur a déploré le fait que ce groupuscule lui a perdu du temps pour rien puisque tout ce qu’ils sont venus raconté de rien n’en était. Toute honte bue la tête basse la queue entre les jambes ils se sont éclipsés. Toujours après avoir digéré leur première défaite et ne sait à quel sein se vouer ils se sont concertés et avec conseil de quelques individus à leur image ont saisis de nouveau le sieur Sambiani lui aussi inspecteur de travail qui lui à son tour envoie une note au Directeur de se présenter de nouveaux pour le même dossier. L’ayant contacté de nouveaux au téléphone le Directeur lui a signifié que le problème est déjà connu par son chef hiérarchique et jusqu’à alors M. Sambiani ne lui est plus revenu. Au creux de la vague finalement le groupscule d’enseignants au nombre de 4 ont choisi maintenant d’en découdre avec l’établissement. Là ils commencent par à semer des doutes dans les esprits des élèves les intimidant de ne plus venir ici l’année prochaine les exhortant à quitter l’établissement et les invitent ses élèves tour à tour de passer les informations à leur amis. Pour étayer celà ils disent aux élèves que leur directeur est ci et ça. De ce fait ils ont eux même séché les cours et ne viennent plus pratiquement au cours et notez bien l’année scolaire n’est pas à son terme. Alors le Directeur a pris ses responsabilités en assurant la continuité du cour. Face à cette situation qu’ils ont créé eux même ils ont opté pour les réseaux sociaux pour jeter en pâture et le Directeur et l’image de l’établissement en produisant un chiffon qu’ils essayent de déposer sur ses réseaux.
Revenant à cette affaire de recrutement des membres de sa famille d’abord il faut dire que VIC n’est pas une entreprise publique. Elle est privée et tout directeur ayant mis en place sa propre société choisit ses hommes. Mais ici il n’en était même pas ça. Le Directeur a recruté sa famille au poste d’economat puique d’ailleurs elle a les compétences requises préparant son Master et deux enseignants du nom d’Aglamey intervenants déjà dans deux établissements tel que le Berger ET Sainte Catherine. Au regard des faits et sans autre forme de commentaires que nous avions choisit de nous soustraire histoire nous sommes taxes d’avocats d’un capitaliste jugez en vous même.
Vic ouvre ses portes cette année à ceux là qui désirent embrasser la série industrielle telle que F2et F3.

BBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici