Togo : un fort investissement en faveur des femmes

0
50

Par René DOKOU, le 08 Juillet 2024

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo réalise depuis quelque temps de très grands progrès dans la promotion des droits et de l’autonomisation des femmes. Plusieurs initiatives et des politiques mises en œuvre par le gouvernement togolais sont en faveur des femmes.

À commencer par les lois sur l’égalité des sexes. Le pays a adopté des lois visant à promouvoir l’égalité des sexes et à protéger les droits des femmes. Aujourd’hui, le quota de représentation des femmes en politique est démonstratif.

En termes d’initiatives d’autonomisation économique, le tableau est aussi chargé. L’État a mis en œuvre des programmes qui renforcent l’autonomie économique des femmes, notamment en offrant des formations professionnelles, un accès au crédit et des opportunités d’emploi.

Par exemple, sur les 4 503 nouvelles entreprises ayant vu le jour de janvier à mars 2024 selon le Centre de formalités des entreprises (CFE), 1 372 parmi elles sont l’œuvre des femmes, soit 30 % du total des entreprises.

Santé maternelle et infantile

Un bilan effectué en début d’année 2023 a montré qu’entre août 2021 et décembre 2022, le gouvernement a injecté un peu plus de 2 milliards de francs CFA dans la mise en œuvre du programme national d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né Wezou.

Le ministère de tutelle a garanti dans son rapport que cette enveloppe a couvert la prise en charge d’environ 290 000 femmes sur cette période de près d’une année et demie.
Ces femmes ont bénéficié des prestations effectuées et qui sont estimées à plus de 1,3 million. Il y a eu 281 796 consultations prénatales et 148 275 accouchements réalisés sur la période.

D’autres programmes existent, surtout en milieu rural, qui contribuent à garantir des hospitalisations subventionnées en ce qui concerne les soins prénatals et postnatals.
Non aux barrières et aux préjugés !

Dans le secteur de l’éducation, des mesures protectrices des filles sont prises par les autorités : suppression des frais de scolarité et des frais d’inscription aux examens, délivrance de bourses d’études, lutte contre la stigmatisation, etc.

Le pays a renforcé ses efforts pour lutter contre les violences faites aux femmes et offrir un soutien de taille aux victimes tout en poursuivant les auteurs de violences domestiques.
Ces diverses initiatives – qui ne sont pas les seules – démontrent l’engagement du gouvernement togolais en faveur de l’autonomisation et des droits des femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici