Togo : Olam et FNGPC ensemble pour le succès de la nouvelle campagne agricole

0
94

Par René DOKOU, le 14 Juin 2024

(Togo Officiel) – Au Togo, la Nouvelle Société Cotonnière (NSCT) détenue à 51% par le groupe singapourien Olam et la Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton du Togo (FNGPC) sont parvenues à un compromis. A la suite d’une rencontre de concertation en milieu de semaine, d’importantes décisions ont été prises pour améliorer la production et assurer des revenus décents pour les cotonculteurs.

Comme la fixation du prix d’achat du coton graine à 300 FCFA le kilogramme pour le premier choix et à 280 FCFA pour le second choix, garantissant ainsi un tarif compétitif pour les producteurs. De plus, les engrais NPKSB 12-20-18-5-1 et Urée 46 % N seront vendus aux producteurs à un prix subventionné de 14 000 FCFA le sac de 50 kilogrammes.

Une autre mesure importante consiste en la création d’un comité tripartite regroupant des représentants de la FNGPC, de la NSCT et de l’État, représenté par les ministères de l’agriculture et des finances. Ce comité aura pour mission de superviser les questions stratégiques et d’assurer une coordination harmonieuse de la filière cotonnière.

« Ces décisions visent à soutenir les producteurs dans leurs efforts et à les encourager à améliorer la productivité de leur culture », a déclaré Antoine Gbegbeni, ministre en charge de l’agriculture. Elles ouvrent également la voie à une nouvelle campagne (2024-2025) réussie.

Il est à noter qu’en début juin, les producteurs de coton, ont fait état de mauvaise gestion de la filière cotonnière du Togo par Olam. L’accord conclu entre la NSCT et la FNGPC représente donc un pas significatif vers de meilleurs jours pour la filière cotonnière au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici