Litiges Fonciers au Togo: Que propose la FAO dans le cadre du règlement des litiges?

0
691

Publié par Impartial Actu le 06 Avril 2018.

La FAO organise en collaboration avec la plate-forme nationale de la convergence globale des luttes pour la terre et l’eau-Afrique de l’Ouest ( CGLTE-AO), organise un atelier d’échange sur la gouvernance foncière, les 5 et 6 Avril 2018 à Lomé.

La recrudescence du problème foncier dans les juridictions togolaises, depuis plusieurs années inquiète plus d’un.

Selon les responsables de la FAO, plus de 80% des litiges au niveau des juridictions togolaises sont relatives au foncier. Et ceci est causé par: la dépossession de la terre par l’État au profit des communautés et des individus; les lacunes dans le texte réglementant le secteur auxquel il faut ajouter la coexistence de deux systèmes juridiques…

Face à ce fléau, de différentes conséquences en découlent. À savoir: les querelles tribales et familiales; les conflits entre collectivités et particulier; d’entrave à l’épanouissement personnel des femmes, notamment celles des milieu ruraux.

Ce sont ces raisons qui sous-tendent l’organisation de cette rencontre fe deux. Environ soixante personnes venus tous les horizons participeront, et seront dotés d’outils nécessaires pour faire face au problème foncier au Togo.

“Je voudrais réitérer la disponibilité da la FAO pour continuer à partager avec toutes les parties prenantes, son capital d’expérience et d’expertise, pour toutes les actions visant à l’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo” a laissé entendre Djiwa OYETOUNDE chargé de bureau à la FAO.

Rappelons que cette rencontre vise essentiellement à amener les acteurs impliqués dans la gouvernance foncière sur le processus d’adoption du nouveau code foncier et ainsi contribuer dans la mesure du possible à améliorer la gouvernance foncière au Togo dans l’atteinte de la sécurité alimentaire.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici