L’évaluation approfondie du SNSA restituée ce jeudi 30 août à Lomé.

0
774

Publié par Woditè DOKOU le 30 août 2018

(IMPARTIAL ACTU) Afin de rendre plus fiables, complètes et disponibles sous une forme intelligibles et utilisables, les systèmes et données des statistiques agricoles qui, constituent une ressource vitale pour les comptes nationaux, le ministère de l’agriculture a lancé le 30 juillet 2018 le SNSA( Stratégie Nationale des Statistiques Agricoles). Les résultats des travaux de cette évaluation approfondie du système national des statistiques agricoles, ont été restitués ce jeudi 30 août 2018, au cours d’un atelier à Lomé.

Cette évaluation dont les résultats ont été présentés ce jeudi, a été réalisée par des experts nationaux et internationaux suivant une approche participative. Elle s’est réalisée en deux phases et a abouti à l’élaboration d’un rapport détaillé sur la situation actuelle des statistiques agricoles et rurales au Togo.
La première phase Marque donc le début de ce processus de collecte et de l’analyse régulière des indicateurs et variables de mesures de performance du secteur agricole. Elle a consisté à recueillir les perceptions des producteurs et des utilisateurs des statistiques du secteur agricole et rural. En ce qui conserve la seconde, elle a servi à faire l’analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces du SNSA.

Selon DJEGUEMA Komi Directeur des statistiques agricoles, de l’informatique et de la documentation, un certain nombre d’actions et de mesures de politiques publiques particulièrement, les politiques publiques sur le secteur agricole sont inscrites dans le plan national d’investissement Agricole. Ces actions doivent donc venir corriger les difficultés rencontrées dans l’élaboration du plan. Notamment l’absence des informations de bases détaillées et actualisées sur la capacité et les besoins du pays en matière de statistique.
Pour ce dernier, il est important de mesurer l’impact des multiples réformes agricoles initiées par le gouvernement, surtout sur le niveau de vie des populations.
“Au regard de tout ce qui précède, il est important que le système national des statistiques aussi s’améliore pour pouvoir suivre les différentes actions et apprécier de manière plus fine, tout ce qui est fait au niveau national”, a indiqué DJEGUEMA Komi Directeur des statistiques agricoles de l’informatique et de la documentation.

La rencontre de ce jour permettra aux participants de faire un état des lieux du système agricole national et proposer les actions qui vont guider le processus d’élaboration de la stratégie agricole nationale.

René DOKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici