Gestion de la Covid-19 : la santé du peuple d’abord, les intérêts personnels après

0
473

Par la Rédaction le 31 Décembre 2020

(IMPARTIAL ACTU)- Depuis la détection du premier cas de la pandémie à coronavirus au Togo le 6 mars 2020, les autorités togolaises sous la coupole de l’État Faure Gnassingbé, n’ont ménagé aucun effort de sa propagation. D’après une source sûre, jusqu’à ce jour, le Togo a déjà englouti 107,5 milliards de francs CFA dans cette lutte.

Le Togo, depuis l’avènement de la crise sanitaire due à la pandémie à coronavirus n’a en aucun moment lésiné sur les moyens.

Parlant proprement des chiffres, le gouvernement a engagé déjà, la bagatelle somme de 107, 5 milliards Fcfa. Des dépenses énormes ont été faites sous plusieurs angles. Notamment, 22,8 milliards pour les mesures de riposte sanitaire et 30%, soit 32,4 milliards pour les mesures d’accompagnement au bénéfice des populations.

Entre autres accompagnements, le programme Novissi et les tranches sociales des factures d’eau et d’électricité accordées aux ménages. La relance de l’économie a bouffé une part importante des dépenses. La grosse part engloutie est de 52,2 milliards des 107 milliards.

Par ailleurs, dans le cadre de cette lutte, le gouvernement togolais avait envisagé faire une mobilisation de fonds. Aux dernières nouvelles, les fonds mobilisés sur les 400 milliards prévus équivaut à 173 milliard Fcfa à la date du 15 décembre 2020. Alors que, la maladie n’a pas encore dit son dernier mot.

Pour rappel, le pouvoir de Lomé prend en charge à 100% les dépenses liées aux soins et autres des personnes effectuées depuis le premier cas.

 

Impartialactu.info membre d’OPPEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here