Education : Prof Kokoroko veut renforcer le personnel enseignant

0
227

Par René DOKOU, le 16 Mars 2023

(IMPARTIAL ACTU) – Le gouvernement togolais prévoit recruter près de 3 500 enseignants fonctionnaires en 2023, dans la fonction publique. L’annonce a été faite mercredi 1er février 2023, par le ministre des Enseignements primaire, secondaire et technique et de l’Artisanat, Komla Dodzi Kokoroko, à la faveur d’une rencontre avec la communauté éducative de la préfecture d’Anié.

Selon l’autorité de tutelle, ce recrutement concernera plusieurs filières, et fera surtout la part belle aux enseignants volontaires, dont la situation fait l’objet d’une attention particulière de l’exécutif. L’objectif affiché par l’exécutif est d’améliorer la qualité de l’éducation et de renforcer la présence des enseignants dans les zones rurales.

Le budget de l’État exercice 2023 est de l’ordre de 1 957,9 milliards de francs. L’éducation qui fait partie des secteurs sociaux que le Togo privilégie chaque année, prendra 189 milliards de francs CFA comme le prévoit le gouvernement. Cette somme servira à construire des bâtiments scolaires, mettre en œuvre des projets, améliorer la qualité de l’enseignement.

En 2022, pas moins de 3 000 enseignants ont été recrutés et déployés dans des écoles préscolaires, primaires, dans les établissements d’enseignement secondaire dans chaque région du pays. Pour 2023, le pays compte faire appel à 3 500 nouveaux enseignants pour mieux encadrer les élèves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here