Constitution togolaise : de quoi se mêlent les États-Unis d’Amérique ?

0
402

Par René DOKOU, le 21 Avril 2024

(IMPARTIAL ACTU)- La question de la nouvelle constitution togolaise adoptée vendredi 19 avril par les députés à l’hémicycle, préoccupe les États-Unis d’Amérique. Dans un récent tweet le bureau Afrique du département d’État américain a déploré que d’importants changements constitutionnels soient intervenus dans le pays sans que la population ne soit informée de la teneur du texte. Des déclarations qui ne cadrent aucunement avec la réalité du terrain, puisque des travaux préparatoires de ce passage du régime sémi-présidentiel à un système parlementaire ont démarré depuis 2017 afin de doter le pays d’une nouvelle constitution inclusive.

Mais de quoi se mêle le bureau Afrique du département d’État américain ? s’étonnent des togolais ! si l’on remonte un tout petit peu dans l’histoire des évènements récents survenus aux États-Unis, soulignent-ils, on s’en rend compte que le donneur de leçon a des casseroles à laver chez lui.

Selon les experts constitutionnalistes, la modification de la constitution a respecté la constitution togolaise, donc légale. Aussi, à en croire des acteurs politiques togolais des démarches sociales (consultation auprès de la population, deuxième relecture du texte de la nouvelle constitution) ont été observées avant l’adoption de cette nouvelle constitution.

En droit international public les textes sont purement clairs qu’un État ne peut apparaître souverain si d’autres États interviennent dans ses affaires intérieures. Le principe de non-ingérence est le résultat d’autres principes appliqués par les pays membres de l’Organisation des Nations unies (ONU). Les États-Unis d’Amérique ignorent-ils ce principe du droit international public ? s’interrogent une pluie d’acteurs politiques africains.

En considération de ces points énumérés, plusieurs acteurs politiques togolais estiment qu’il est temps que les grandes puissances occidentales respectent le droit des États africains en matière de démocratie. Pour eux les différents articles et alinéas de la nouvelle constitution du Togo seront appliqués aux togolais et non aux américains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici