CNLPAL : vers une gestion sûre et sécurisée des stocks d’armes et munitions au Togo

0
600

Par la Rédaction le 10 Mars 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Les agents de force de défense et de sécurité concernés par le cycle de vie des armes et munitions dont ils ont la charge sont depuis mardi 9 mars à Adétikope, en formation sur la gestion sûre et sécurisée des stocks d’armes et munitions au Togo.

Organisée par la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la circulation et le trafic illicite des Armes Légères et de Petits calibre (CNLPAL), la session de formation est financée par le Fonds Spécial d’Affectation Volontaire (VTF), un organe d’appui à la mise en œuvre et à l’universalisation du Traité sur le commerce des Armes (TCA).

Prennent part à cette formation les agents de forces de défense et de sécurité des regions du Grand-Lomé, Maritime et celle des Plateaux. Elle vise à fournir à ceux-ci d’amples informations relatives aux armuriers ciblés pour la circonstance afin de palier l’absence de mesures efficaces de sécurité physique et la gestion des stocks d’armes conventionnelles.

Il est par ailleurs question de renforcer via les modules au menu de la session, la sûreté et sécurité des stocks d’armes et munitions au Togo à travers le renforcement des capacités de ces armuriers. Au cours de la formation, les nouvelles techniques de gestion de stocks d’armes et de munitions seront inculquées aux participants. Il est également prévu, d’augmenter le degré de responsabilité des agents en matière de gestion de sûreté et de sécurité des stocks.

Aussi, la session va contribuer à impliquer les agents dans le processus de prévention des risques liés à la gestion des stocks d’armes et munitions, notamment le détournement d’armes et de munitions, l’auto-allumage des lieux de stocks, etc. Et enfin d’améliorer la chaîne de coordination des services de gestion des armes et munitions.
« La maîtrise de la gestion des armes et munitions est un facteur important dans le contrôle des armes en général et celles des armes légères et de petits calibre en particulier. Les stocks d’armes et munitions mal gérés peuvent faire l’objet de vols et alimenter des réseaux criminels ou conduire au détournement de celles-ci. Parmi les mesures préventives, figures en bonne place le renforcement de capacités du personnel en charge des stocks. La formation de défense et de sécurité en vue d’une gestion sûre et sécurisée des stocks d’armes et munitions, s’avère être une nécessité”, a expliqué Bouraïma Inoussa, Vice-Président de la CNLPAL.

La session de formation va durer trois jours (9, 10 et 11 mars 2021). Il faut rappeler que la cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été marquée par la présente du Préfet d’Agoè-nyivé, le Col Hodabalo Awaté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici