419 milliards FCFA pour accélérer la transformation économique en 2024

0
209

Par René DOKOU, le 13 Décembre 2023

(IMPARTIAL ACTU)- À la fin de chaque année civile, le gouvernement établit un budget national des recettes et des dépenses pour l’année suivante. Les douze mois de 2023 sont pratiquement arrivés à terme et il convient de préparer l’année qui arrive. Les pouvoirs publics ont annoncé la somme qu’ils ont prévue pour continuer la lutte pour un mieux-être en 2024.

Un Conseil des ministres tenu le 23 novembre 2023 a permis de constater les avancées enregistrées par rapport aux réflexions menées pour le budget national, exercice 2024. Beaucoup de réalisations sont prévues, elles sont pour la plupart sociales et économiques.

La barre des 2 000 milliards atteinte

Le projet de Loi de finances pour l’exercice 2024 a été examiné et adopté. Il prend en compte les défis du contexte social et économique actuel marqué par de fortes tensions inflationnistes, le durcissement des conditions financières, les menaces sécuritaires, etc.

Le budget s’établit à 2 166,1 milliards de francs CFA en ressources et en charges. Ce montant traduit une augmentation appréciable de 9,6 % par rapport à la Loi de finances rectificative de 2023 qui affiche 1 975,5 milliards de francs CFA.

Dans les prévisions, les recettes budgétaires connaissent une augmentation de 6,2 %. Elles sont portées par les recettes fiscales. En ce qui concerne les dépenses, elles enregistrent une hausse de 3,2 %, une bonne chose pour la société et les habitants.

La transformation économique prise en compte

Dans les 2 166,1 milliards de francs CFA, 419,3 milliards de francs seront dépensés pour la transformation économique. Le projet de Loi de finances pour l’exercice 2024 consacre 669,1 milliards, soit 48 % des ressources à la promotion de l’inclusion et au développement du capital humain. Une autre priorité est le renforcement de l’État pour lequel 304,4 milliards sont fixés.

C’est la première fois que la barre des 2.000 milliards de francs CFA est franchie. Le plus grand constat est que « le budget du pays est multiplié par 10 par rapport à son niveau d’il y a quelques années », remarque le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici