“Vaincre le terrorisme est notre seule option”, Faure Gnassingbé

0
306

Par René DOKOU, le 03 Juin 2024

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo met en place de solides mécanismes et déploie constamment des mesures pour lutter contre le terrorisme. L’État s’attaque à la fois aux causes profondes et aux manifestations directes du fléau, il n’est pas question de le laisser gangréner la société.  

Les moyens adoptés vont du renforcement de la sécurité aux frontières officielles et non officielles, à la coopération régionale et internationale, en passant par le renseignement et la surveillance, sans oublier la mobilisation active des forces de défense.

Une lutte productive
La veille au niveau des frontières limite les mouvements transfrontaliers des groupes terroristes, grâce aussi à l’étroite collaboration avec les pays voisins. L’investissement dans le renforcement des capacités de renseignement et de surveillance permet de détecter très tôt et de prévenir ainsi les activités terroristes sur son territoire.

Aussi, des opérations de sensibilisation sont organisées pour doter les populations des informations nécessaires liées au terrorisme et de ce qu’il faut faire face à d’éventuelles menaces. Le gouvernement les encourage à faire preuve de citoyenneté et à contribuer à la lutte.

Faure Gnassingbé en fait une affaire personnelle

En avril 2024, le chef de l’État Faure Gnassingbé a participé à Abuja à une réunion sur la lutte contre le terrorisme en Afrique. Là-bas, l’autorité togolaise a émis le vœu de renforcer davantage les actions et la coopération interétatique.
Il a laissé entendre que « le terrorisme menace la substance même de nos États » et donc, c’est pourquoi, au fond, « vaincre le terrorisme est notre seule option ».

Le leader a par ailleurs fait savoir que sa conviction de vaincre le terrorisme dans la sous-région « ne peut s’entendre sans une coopération interétatique efficace ».
De son point de vue, « nous devons être à même de remporter les victoires militaires dans un contexte de menaces protéiformes et de conflit asymétrique ».

Les initiatives déjà lancées

Au pays, les pouvoirs publics ont fait de la lutte contre le terrorisme et l’amélioration des services sociaux deux choses paires. L’opération militaire “Koundjouaré” et le Programme d’urgence pour la région des Savanes (Purs) sont mis en œuvre en ce sens.

Le Purs a été lancé au début de 2022 pour la région des Savanes qui est confrontée aux menaces des groupes armés. Une année après son opérationnalisation, plus de 50 milliards de francs ont été engagés pour améliorer la sécurité des ménages et leur résilience. Eu égard à ses résultats, le Purs est maintenant étendu à tout le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici