Santé : près de 1500 Pharmaciens africains participent au 23è FPI à Lomé

0
1196

Par René DOKOU, le 05 Juillet 2024

(IMPARTIAL ACTU )- Mme Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé, premier ministre du Togo a présidé jeudi 04 juillet 2024 à Lomé (capitale togolaise) la cérémonie officielle de démarrage des activités du 23e Forum Pharmaceutique International. Près de 1500 participants du secteur pharmaceutique et des sommités y ont pris part à cette cérémonie inaugurale.

Les sujets au menu des échanges, communications et panels sont axés autour du thème : « Accès universel aux soins, défis, enjeux et perspectives pour le secteur pharmaceutique ». Pendant quatre jours (3 au 6 juillet), il s’agira de renforcer les capacités de ces acteurs de la santé afin de garantir à chaque citoyen un accès universel à des services de santé de qualité et à des médicaments efficaces et abordables.

« Pour nous, acteurs du secteur pharmaceutique, il est essentiel de nous aligner sur cet objectif majeur. Le médicament est le nerf de la guerre en matière de santé, et les pharmaciens togolais, à travers ce thème, souhaitent réunir leurs confrères africains pour affirmer notre soutien à l’appel de notre gouvernement pour assurer un accès équitable aux soins de santé à nos populations », a indiqué Dr Koundé Innocent Kpeto, ancien président de l’Ordre national des pharmaciens du Togo (ONPT).

Dans son intervention lors de la cérémonie d’ouverture des assises, le Président du comité d’organisation, Dr Tufa NYASENU Président de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo a rappelé que le Forum Pharmaceutique International (FPI) est incontestablement un rendez-vous du donner et du recevoir qui permet de répondre à des besoins des systèmes de santé de nos pays africains.

“Et nous ne saurions avancer sereinement face aux défis de l’heure sans une assise solide. La mémoire doit être un tremplin pour l’avenir disait Joseph Ki-Zerbo. Les victoires et expériences de nos devanciers doivent nous servir à écrire l’histoire de demain, garantissant aux générations futures des acquis inaltérables dans un sol pharmaceutique prolifique. Pharmaciens, professionnels de santé, partenaires et décideurs, osons incarner maintenant et demain ce coureur qui, à chaque pas, s’élance un peu plus vers le but ultime du service rendu et veille à asseoir la vocation de la préservation de la dignité humaine”, a-t-il lancé.

Le Premier Ministre du Togo, Mme Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé a manifesté dans son discours d’ouverture des hostilités, son intérêt vis-à-vis du thème s’est réjoui du thème retenu pour cette édition. À en croire ses propos, l’accès universel aux soins est un droit fondamental.

Elle renchérit cette conviction en rappelant qu’il demeure une solution pour le renforcement de la protection sociale et pour une résilience des populations face aux crises sanitaires, sécuritaires, économiques et au dérèglement climatique récurrentes auxquelles le monde est exposé.

Dans son désir de voir le secteur de pharmacie performer davantage, la Cheffe du gouvernement togolais a lancé un appel aux Etats. Elle a ainsi demandé à ceux-ci de mettre en place des politiques et d’actions ambitieuses et intégrées dans une approche multisectorielle et progressive.

« Pour relever ces défis, il est crucial pour nous de développer des infrastructures de soins de proximité, d’améliorer la gouvernance des secteurs, de renforcer la régulation, d’accroître le financement, de mobiliser plus de ressources financières et d’améliorer la coordination multisectorielle. Il est également nécessaire de garantir la disponibilité et l’accessibilité des médicaments tout en assurant leur contrôle rigoureux”, a-t-elle déclaré.

Pour rappel, depuis quelques années, le gouvernement togolais multiplie les efforts pour atteindre une Couverture sanitaire universelle (CSU).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici