Santé: Le Togo part en guerre contre les maladies tropicales négligées du 13 au 25 avril prochains.

0
793

Publié par Impartial Actu le 13 Avril 2018

Une campagne de traitement de masse des maladies tropicales négligées va se dérouler du 13 au 25 avril 2018, dans toutes les régions du Togo, exceptée Lomé-commune. L’information a été donnée dans l’après-midi de la journée de jeudi 12 Avril 2018, au cabinet du ministère de la santé et de la protection sociale, lors d’une cérémonie de lancement officiel.

Le ministère de la santé et de protection sociale, veut à travers cette cacampagne de traitement de masse administrer à l’Iermectine, au Praziquantel et à l’Albendazole à base communautaire, pour lutter efficacement contres les verts intestinaux. Cette campagne vise à renforcer l’adhésion des populations togolaises aux interventions liées à ces types de traitement.

Cette campagne dont l’organisation bénéficie du soutien du bureau de l’OMS et l’USAID/West Africa prendra en compte les personnes âgées de 5 ans et plus.

Les schistosomiases, les géo-helminthiases et l’onchocercose sont quelques unes des maladies que le gouvernement togolais par le biais du ministère de la santé et ses partenaires combattent depuis 2010 en s’accentuant sur le Traitement De Masse (TDM).

Selon AWOUSSI Sossinou, secrétaire général par intérim du ministère de la santé et de la protection sociale, représentant personnel du ministre à cette cérémonie, le Togo fait partie des pays tropicaux qui souffrent de diverses sortes de maladies tropicales négligées. Mais le Togo a fait un grand effort dans sa région en éradiquant certaines grâce à l’adhésion des populations aux campagnes des TDM.

“Je lance un appel à la population à adhérer une cette campagne nationale des TDM, pour qu’ensemble on puisse lutter efficacement contre ces maladies tropicales”, a-t-il exhorté.

La disparition de ces maladies semble être loin, mais le Togo n’est pas exclu des pays à féliciter. La prévalence de l’onchocercose est passée de 5 à -2%. Pour les schistosomiases, elle est passée de 23 à 8% et celle des vers intestinaux de 33% à 11,6%. Le dracunculose ou le ver de guinée est éradiqué au Togo.

Le lancement se fera dans le district de Vo dans la formation sanitaire de Hahotoé.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici