La souveraineté alimentaire progressivement atteinte au Togo

0
262

Par René DOKOU, le 28 Novembre 2023

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo ne veut pas dépendre des autres, surtout en ce qui concerne le secteur agricole qui fournit la majorité des produits destinés à la consommation, à la vente ou à l’exportation pour équilibrer la balance commerciale ou la rendre excédentaire. Ce besoin essentiel a fait naître le projet de construction des agropoles.

La souveraineté alimentaire fait référence à la capacité d’un pays à définir et mettre en œuvre ses politiques agricoles et alimentaires de façon autonome, en prenant en compte ses besoins spécifiques et ses atouts. Elle va de la production à la transformation, en passant par la distribution, la consommation et la gestion des ressources naturelles.

Le Togo s’y prend bien
Avec les mécanismes en vigueur et les mesures phares, la diversité dans la production agricole est accrue, tout comme la préservation des semences locales.

De plus en plus de petits agriculteurs ont un accès équitable aux ressources naturelles telles que la terre, l’eau et les semences nécessaires à leurs cultures. Les pratiques agricoles promues respectent l’environnement et les cycles naturels.
Le Made in Togo est encouragé ainsi que la consommation locale. Les relations commerciales entre les producteurs locaux et les consommateurs sont davantage bonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here