La corruption : un phénomène destructeur à combattre.

0
759

Lomé le 14 décembre 2017.

Le 09 décembre de chaque année, le monde entier commémore la journée internationale de lutte contre la corruption. Instituée depuis 2005, par les Nations-Unies, cette journée vise à faire prendre conscience au monde entier des méfaits de la corruption et de la nécessité de la combattre. Le Togo ne s’est pas compter l’événement, cela se justifie par moult actions entreprises dans le cadre de la célébration de cette journée, notamment la conférence de presse organisée par l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’environnement, Agence Nationale de Transparency Internationa(ANCE-Togo).

Cette rencontre a réuni, les représentants des organisations non gouvernementales et associations œuvrant dans le domaine de lutte contre la corruption ; les membres du Réseau Anti-corruption (RAC-Togo), et les journalistes de la presse publique et privée, autour du thème : « Unir contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ».

Il était essentiellement question de passer via la plume des professionnels de médias pour informer et sensibiliser la population, sur les méfaits de la corruption.

Les débats ont été articulés sur la nécessité d’amener les gouvernants à faire preuve de volonté politique réelle et sincère dans la lutte contre ce fléau mondial, qui doit être éradiqué à tout prix, en appliquant surtout le principe « de la tolérance zéro ». L’appel a egalement été fait à l’endroit des gouvernants de donner l’exemple de l’intégrité à travers la déclaration régulière, sincère et à bonne date de leurs Biens et de patrimoine conformément à la loi cadre management et au plus haut niveau, doit donner l’exemple de l’anti-corruption non seulement dans les discours mais egalement et surtout dans les comportements, dans la gestion des deniers publics. Les responsables de l’ANCE-Togo, ont egalement précisé que les gouvernants doivent faire de la lutte contre la corruption une cause nationale et effective de l’adoption d’un projet de loi anti-corruption une priorité absolue.

Les discussions ont aussi abordé la question de l’impunité en matière de la corruption au Togo. «À ANCE-Togo, nous demandons aux acteurs de la justice de s’investir réellement dans une lutte sans merci contre l’impunité des crimes économiques et de la corruption y compris les acteurs de la justice même » a recommandé Fabrice EBEH Directeur General de ANCE-Togo.

« Pour que cette lutte commune soit une réussite, il faut fondamentalement que les citoyens togolais aussi puissent bannir la pratique du cadeau dans les relations professionnelles au sein des administrations » poursuit Fabrice EBEH.

Cette année, le thème mondial retenu par méls Nations Unies pour la commémoration de cette de journée est ‘’Unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité’’. C’est pourquoi il est important qu’au plan national il faut impérativement une synergie des acteurs pou la combattre.

 

Marcel CASSANOVA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici