Feuille de route de la CEDEAO : Faure Gnassingbé reste président du Togo et le dialogue politique inclusif se poursuit.

0
1519

Publié par Woditè DOKOU le 31 juillet 2018.

(IMPARTIAL ACTU) La CEDEAO n’a rien apporté de nouveau via la feuille de route, qu’elle devra proposer à la classe politique togolaise en vue d’une sortie de crise au Togo. Le sommet des Chefs d’États et de gouvernements de la CEDEAO qui s’est tenu à Lomé ce 31 juillet, n’a fait que reconduire la même approche de solutions, celle de la méditation pour la résolution de la crise sociopolitique que traverse le Togo depuis plusieurs mois.

Les informations révèlent que la 40 ème session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO a soumis plusieurs recommandations pour la résolution de la crise togolaise. Les principales recommandations sont entre autre d’« encourager un dialogue politique inclusif avec toutes les parties prenantes pour parvenir à un résultat mutuellement acceptable », de « continuer à soutenir les processus de médiation des Présidents du Ghana et de la Guinée » et, d’ « instruire la Commission de la CEDEAO à accompagner le processus de médiation mené par les Présidents du Ghana et de la Guinée en fournissant l’appui technique ».

De façon précise, les acteurs de la société civile et la C14, qui réclament la démission du chef de l’État Faure Gnassingbé, n’ont pas eu gain de cause auprès de la CEDEAO, puisqu’il reste président du Togo pour l’heure. Avec cette position de la CEDEAO, le pays risque de connaître de nouvelles séries de manifestations de contestation dans les rues.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici