Culture : tout savoir sur le code du cinéma et de l’image animée au Togo

0
400

Par René DOKOU, le 30 Mars 2023

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo veut se doter d’un Centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA). Un décret en ce sens a été examiné mardi 04 octobre 2022, lors du conseil des ministres.

Adopté en septembre 2021 par l’Assemblée nationale, il a pour objectif de doter le cinéma d’un cadre juridique et économique dynamique, favorable pour ses acteurs. Il est en adéquation avec la politique culturelle et le plan stratégique d’action culturelle décennale 2014-2024. L’adoption de ce code est une première dans le système juridique du Togo.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le gouvernement dans le secteur de la production audiovisuelle, « afin de lui donner un nouvel élan », indique l’exécutif.

« La mise en place de cette structure permettra entre autres d’assurer, avec efficience et efficacité, le contrôle de la mise en œuvre des mesures législatives et réglementaires applicables aux professions cinématographiques et audiovisuelles, de contribuer à l’amélioration de l’accès aux partenariats public-privé », annonce le gouvernement.

La création de cette entité devrait permettre également d’attirer des financements d’organismes internationaux, de renforcer la professionnalisation de ce secteur et de disposer de véritables industries de cinéma, susceptibles de créer de l’emploi et de générer de la richesse dans notre pays. », poursuit le gouvernement de Tomégah-Dogbé dans son communiqué.

Selon les précisions du Porte-parole de l’exécutif, le Prof Akodah Ayewouadan, également ministre en charge de la communication, le CNCIA viendra remplacer la direction nationale du cinéma. Avec pour mission de s’assurer de la bonne exécution d’un certain nombre de normes législatives et réglementaires dans le secteur, et de renforcer la professionnalisation des acteurs du cinéma.

« Le centre va veiller à la professionnalisation du secteur (acteurs, producteurs, distributeurs) pour en tirer le meilleur », précise ainsi le Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayewouadan.

Au Togo, ces annonces interviennent dans le sillage de l’adoption du Code du Cinéma, un nouveau texte approuvé en septembre 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici