Campagne agricole 2023-2024 : le prix de l’engrais pas encore fixé !

0
509

Par René DOKOU, le 29 Mai 2023

(IMPARTIAL ACTU)- L’on s’en souvient que l’année dernière, pour aider les populations togolaises et lutter contre la vie chère, le gouvernement togolais avait pris certaines mesures, 10 au total, et dont une concerne directement les agriculteurs avec une forte hausse de la subvention aux engrais.

Ainsi au titre de la campagne 2022-2023, c’est 76 000 tonnes de fertilisants qui ont été achetées. Pour limiter l’impact de la hausse des prix sur les agriculteurs, les autorités ont mis en place une enveloppe de subvention de 17.680.000.000 FCFA sur les engrais.

En effet, cette subvention permettait non seulement de stabiliser les prix de ces intrants agricoles au profit des producteurs, tout au long de la campagne, mais aussi d’accroitre la productivité, de renforcer la sécurité alimentaire et d’améliorer les conditions de vie des paysans.

De ce fait, le sac de 50 kg avait été subventionné à hauteur de 13.000 FCFA et livré aux agriculteurs à 18.000 FCFA. Alors que le prix de revient d’un sac d’engrais sans subvention était de 31.000 FCFA. C’est dire que l’Etat avait eu à subventionner chaque sac pour maintenir le prix de l’engrais à un niveau acceptable. Une mesure qui avait été saluée par le monde paysan qui avait senti un certain soulagement.

Cette année, alors que les pluies ont déjà commencé, les paysans ont leur regard tourné vers le gouvernement. Et pour l’instant, rien n’est encore décidé, contrairement à ce que certaines informations font croire.

Le gouvernement n’a pas encore décidé du maintien ou non du prix du sac de l’engrais.
Probablement, un arrêté ministériel, la seule voie d’ailleurs par laquelle, l’on peut savoir si oui ou non, les prix sont maintenus viendra situer chacun. Mais, comme à son habitude et dans le souci de continuer par soulager les paysans, l’on imagine que le gouvernement prendra une décision qui favorise et pas le contraire.

Par contre, deux bonnes nouvelles sont avérées à ce jour. Il s’agit de la multiplication des points de vente cette année sur toute l’étendue du territoire.
Selon les informations, 200 points de vente ont été créés cette année, ajoutés aux anciens. Aussi, les magasins de vente sont actuellement approvisionnés sur toute l’étendue du territoire.

Et avec la table ronde sur les engrais et les sols dans l’espace CEDEAO et du sahel qui va se tenir cette semaine à Lomé, l’espoir est de mise, que d’autres dispositions dans la facilitation d’acquisition d’intrants agricoles, dont l’engrais, seront prises pour le bonheur des paysans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici