Au Togo, l’opération Koundjouaré sauve des vies

0
64

Par René DOKOU, le 10 Juin 2024

(IMPARTIAL ACTU)-;La lutte contre le terrorisme est une priorité nationale pour le Togo et le gouvernement n’arrête pas de trouver des solutions pour prévenir et contrer les menaces. L’intégrité du territoire est donc conservée, même s’il est à déplorer des pertes en vies humaines.

Le chef de l’État Faure Gnassingbé a reconnu dernièrement à Abuja, lors d’une réunion sur la lutte contre le terrorisme en Afrique, qu’il faut un meilleur financement des actions de lutte, une solide coopération militaire entre les États et une volonté ardente à mettre un terme au fléau.

Une seule option existe

C’est de vaincre le terrorisme, selon le leader togolais qui ne manque pas de dire que « le mal menace la substance même de nos États (…) Ma conviction de vaincre le terrorisme dans la sous-région ne peut s’entendre sans une coopération interétatique efficace ».

« Et nous devons être à même de remporter les victoires militaires dans un contexte de menaces protéiformes et de conflit asymétrique. Sans négliger l’impact des initiatives prises pour rallier nos populations au maintien de l’État de droit et leur assurer des conditions de vie améliorées. Il me paraît que c’est par une organisation réformée que nous pouvons vaincre le terrorisme », a-t-il indiqué devant ses pairs.

Ce qui est fait chez lui

Au Togo, une opération dénommée Koundjouaré a été lancée depuis un moment maintenant. Elle fait partie de la batterie de mesures militaires, sociales et économiques déployées.

Au nord du pays, cette opération permet de lutter contre la menace terroriste, de renforcer la sécurité en prévenant les activités des groupes terroristes ou des éléments extrémistes.

Elle implique le déploiement de forces de sécurité, des efforts de renseignement, des patrouilles dans les zones sensibles, des mesures visant à renforcer la coopération régionale et internationale. L’opération Koundjouaré témoigne de l’engagement de l’exécutif à protéger ses citoyens et à assurer la stabilité et la sécurité dans le pays.

Il y a aussi le Purs

Le Programme d’urgence pour la région des Savanes (Purs), lancé au début de l’année 2022 au profit de la région des Savanes, s’est rapidement montré efficace.

Il a vite été étendu aux autres régions du pays. Il passe par le renforcement de l’accès des populations aux services de base pour contrer le terrorisme : réseau électrique, accès à l’eau potable et à l’électricité, soutien à l’activité agricole, etc. Il rend les zones moins vulnérables. En une année, 50 milliards de francs CFA ont été engagés dans sa mise en œuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici